La Corée du Sud pour les Nuls

QuebecCoree_LogoCoree

Quelques précisions

Avant de commencer, je voudrais vous prévenir que ce billet ne vous dévoilera pas l’histoire intégrale de ce pays (pour ça, Google et Wikipédia sont toujours vos amis ; ) ). En effet, n’étant ni historienne, ni journaliste, j’aimerais surtout vous dresser un court portrait de cette contrée lointaine qui me fascine et me passionne.

Un souhait qui m’est d’autant plus cher que ces dernières années, lorsque les médias nous parlent de la Corée, c’est souvent de celle du Nord, aux prises avec un dictateur qui a pour passe-temps de tester son arsenal nucléaire au petit déj’, d’affamer sa population au lunch et de réécrire l’histoire contemporaine au souper. En bref, j’espère que cet article vous donnera l’occasion de vous faire une idée plus juste de sa voisine du Sud.

Un peu d’Histoire… quand même

À la suite de conflits militaires entre la Chine et le Japon, la Corée du Sud se retrouve annexée par le Japon de 1910 à 1945. Ce fut une période terrible pour les Coréens qui retrouvent alors dépossédés de tout : moyens de production, monnaie, langue. Le Japon se sert de ce pays comme d’un réservoir (matières premières, agriculture, main-d’œuvre).

En 1945, les Américains attaquent le Japon en bombardant Hiroshima et Nagasaki. Cette défaite marque le départ des Japonais de la Corée, qui est alors un territoire exsangue, sans pouvoir politique fort, ni système bancaire viable, et avec une agriculture très durement touchée.

Sur ces ruines, le pays se déchire à nouveau entre le Nord, soutenu par le régime communiste chinois et le Sud, protégé par des troupes américaines. Ils se feront la guerre de 1950 à 1953. Depuis cet armistice, le pays est séparé en deux avec des régimes totalement opposés, laissant derrière lui des milliers de familles séparées à jamais…

Modernité et parcours exemplaire

De 1960 à 2000, la Corée du Sud est passée d’un PIB des pays les plus pauvres d’Afrique et d’Asie, à celui d’une puissance économique mondiale (11e rang des pays les plus riches de la planète en 2016 (PIB), juste derrière le Canada, source FMI) en mettant en place de grandes réformes économiques, agricoles et sociales.

Ne possédant pas de ressources naturelles particulières, la Corée du Sud mise sur la formation et l’éducation de sa population, favorise les avancées technologiques et soutient économiquement des entreprises privées (chaebols) comme Samsung, LG, Hyundai, etc.

Dans les années 90, le gouvernement s’engage dans des réformes institutionnelles et une stabilité démocratique est amorcée. C’est également à ce moment-là qu’apparaît le phénomène « Hallyu » ou le « pouvoir doux » de la culture coréenne avec la musique (K-pop), la télévision et ses séries populaires (drama) et le cinéma. Cette industrie du divertissement génère des retombées économiques très importantes (on parle ici de milliards de dollars) et contribue, sans conteste, au rayonnement international de la Corée du Sud.

En conclusion

Depuis le XVIe Sommet de Madagascar en novembre 2016, la Corée du Sud, premier pays francophone en Asie, est devenu membre observateur de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Ceci est une première pour les pays d’Asie.

Malgré une situation politique tendue depuis octobre et la destitution de leur présidente Park Geun-hye le 10 mars 2017, et malgré les tensions fratricides avec la Corée du Nord, ce pays, qui est à un carrefour de son histoire, n’a pas encore dévoilé tout son potentiel.

La Corée du Sud en quelques chiffres

Capitale : Séoul

Nombre d’habitants : 51 069 629 habitants (2016)

Monnaie : Won ( 1000 wons = 1,16 $ can)

P.I.B – rang mondial : 11e place

Mots-clés : Samsung, LG, Kia, Hyundai, Lotte, K-pop, drama, kimchi, bibimbap, Gangnam Style, cosmétiques, taekwondo, etc.

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s