Le Parc botanique de Séoul : spectaculaire et grandiose !

Tout est dans le titre, vous aurez compris que dans cet article, je veux vous parler de la dernière attraction de la capitale coréenne. Bien que l’ouverture officielle du Parc botanique de Séoul soit prévue pour mai 2019, les installations, dont le Jardin botanique que je vais vous présenter, sont accessibles au public gratuitement depuis l’automne 2018. Même si tout n’est pas finalisé, cette visite vaut vraiment la peine et il ne faut pas être devin pour prédire que ce lieu deviendra rapidement un incontournable des Séoulites.

C’est dans un quartier aux allures de cité-dortoir, un peu excentré du centre-ville et proche de la rivière Han, que le Parc botanique de Séoul s’est installé. Sa taille est gigantesque, 504 000 m2 ou pour vous donner une idée, l’équivalent de 70 terrains de soccer.;-) Ce projet s’inscrit dans la politique de la ville de faire reconnaitre Séoul comme ville verte et tournée vers le développement durable. Ces installations ont pour but d’offrir un espace de détente et de rencontre citoyenne, d’éduquer les générations futures à l’importance de préserver toutes les espèces végétales. De plus, il sera également un lieu de recherche dans lequel collaboreront des scientifiques de plusieurs pays.

On peut y accéder par deux stations de métro : Yangcheon Hyanggyo (ligne 9, marron), proche du jardin botanique ou Magongnaru (ligne 9, marron), proche de l’entrée du Parc.

Un «poumon vert» en pleine cœur de la ville

Comme je l’ai visité en hiver et que l’aménagement n’était pas encore finalisé, j’ai surtout fait le tour du Jardin botanique. Mais aux vues du plan exposé à l’entrée, le parc aura tous les attraits pour devenir le lieu le plus «hot» en ville. Du coin très boisé à celui de grandes pelouses bordées d’allées de cerisiers, on imagine facilement la féerie du spectacle de floraison printanière. Comme il y a de la place à revendre, la proximité du fleuve Han permet au Parc d’avoir de grands plans d’eau aménagés offrant de nombreux parcours à pied et à vélo au travers d’une multitude de jardins, huit en tout, chacun avec sa spécificité.

(crédit photo : Seoul Botanic Park)

Proche du Jardin botanique se trouve le jardin méditatif doté d’une magnifique maison traditionnelle, hanok. Ce lieu illustre bien le mélange entre tradition et modernité de la Corée d’aujourd’hui.

Tout est fait pour éduquer (pavillons éducatifs, serres, etc.), détendre et divertir le public qui viendra faire un tour dans le quartier.

Une bulle lumineuse et réconfortante qui nous fait voyager

Logé au milieu du Parc, le Jardin botanique vous éblouit par son immense structure de verre circulaire en forme de corolle de fleur et vous invite à découvrir le jardin de 12 villes du monde (Hanoi, Jakarta, São Paulo, Bogota, Barcelone, San Francisco, Rome, Athènes, Istanbul, Tachkent, Perth et Le Cap).

À la vue du nom de ces villes, vous comprendrez qu’il faut mieux laisser son manteau aux vestiaires quand on y va l’hiver et d’être habillé légèrement si on le visite le reste de l’année 😉

Je vous avoue que ce n’était pas clair, mais je pense qu’on peut parcourir les jardins comme on souhaite ou à moins que la promenade débute par la serre tropicale pour ensuite accéder à celle du climat méditerranéen.

Elles communiquent entre elles par des sas et un escalier qui permettent graduellement de s’adapter à l’humidité importante de l’une et à la chaleur sèche de l’autre. Durant cette visite, tous les sens sont activés à 100 %, on ne sait plus où regarder tellement il y a d’espèces végétales à découvrir. Les cascades d’eau apportent un peu de douceur et de fraîcheur dans ce décor tropicale.

De petites installations nous rappellent la ville évoquée.

Un gros coup de cœur pour la section italienne où des arches de fleurs et des fontaines offraient le décor parfait pour des photos souvenirs.

Comme c’est gratuit jusqu’en mai 2019, beaucoup de Coréens et de touristes comme moi étaient là pour découvrir et apprivoiser ce nouveau bâtiment. Ce jour-là, beaucoup de garderies avec des jeunes enfants qui prenaient des photos et déambulaient le long des chemins. Autant vous dire que nous avions tout un sourire béat à découvrir et admirer les installations.

C’est définitivement Le lieu à visiter l’hiver, pour la chaleur et la lumière que ce bâtiment permet de diffuser à ses visiteurs. On ressort de là boosté et sans carence en vitamine D 😉

J’ai tellement aimé mon expérience que je me promets d’y retourner quelle que soit la saison et de faire également le grand tour du Parc.

C’est un incontournable !


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s