Mon top 5 des choses à faire à Lyon !

Deuxième aire urbaine de France, Lyon est souvent présentée comme la capitale de la gastronomie mondiale. Mais cette ville située à l’embouchure du Rhône et de la Saône est bien plus que cela. Vieille de 2000 ans, elle a été le témoin de grands moments de l’histoire de France. Riche de ce patrimoine, Lyon a su conserver et entretenir les lieux du passé tout en se tournant vers l’avenir, notamment par l’implantation de grands projets urbains comme l’aménagement d’une zone industrielle en nouveau quartier résidentiel, Confluence, situé au bout de la Presqu’île (partie centrale de la ville).

1. La Croix-Rousse ou «la colline qui travaille»

Situé au nord de la ville et à flanc de colline, ce quartier est l’emblème des ateliers de la soie et de la classe ouvrière lyonnaise. Parcourez ses rues et ses ruelles en passant par des passages dissimulés, appelés «traboules» qui permettent de rejoindre le centre-ville. Ce quartier a longtemps eu la réputation d’être un lieu malfamé, car les malfrats les empruntaient pour échapper à la police. 

On recense près de 300 traboules dans Lyon dont l’une parmi les plus connues : la Cour des Voraces, où une impressionnante façade d’immeuble ouverte sur six étages s’offre aux passants. On ne peut qu’être admiratif devant le passage Thiaffait qui abritait autrefois les métiers de la soie et qui, après sa reconversion, accueille aujourd’hui la jeune génération de la mode lyonnaise.

2. Vue imprenable sur la ville 

Si vous cherchez le plus beau point de vue sur Lyon, laissez-vous guider sur les toits du bâtiment le plus emblématique de la ville : la Basilique Notre-Dame de Fourvière, qui surplombe la ville de toute sa magnificence. Cette construction, bâtie en 1872, est érigée à la demande des Lyonnais qui souhaitaient un lieu consacré à la Vierge Marie pour la remercier d’avoir repoussée, en 1643, la peste de la région. 

3. Se sucrer le bec avec la praline rose de Lyon  

Vitrine de boulanger

On connaît Lyon pour ses restaurants «bouchons» réputés pour leur cuisine riche et traditionnelle, mais on sait moins qu’une des spécialités sucrées de Lyon est la praline rose, comme en témoigne les vitrines rosées des boulangeries qui la déclinent en brioche, en tarte, en biscuit…

4. Le 8 décembre, la ville devient Lumières

Pour commémorer la protection de la ville par la Vierge Marie en 1643, les Lyonnais placent traditionnellement des lampions aux fenêtres. Cette fête, à l’origine religieuse, est devenue la Fête des Lumières, une vraie fête populaire où pendant plusieurs jours, la ville brille de mille feux et attire près de trois millions de touristes du monde entier chaque année.

5. Le Musée des Confluences : entre ethnologie et société

En décembre 2014, un nouveau musée à la forme futuriste et atypique voit le jour à la pointe de la Presqu’île de Lyon. Posé sur un socle de béton, ce musée vous accueille dans une structure de verre et propose, sur quatre étages, des salles d’exposition qui recèlent des trésors d’histoire naturelle ou des expositions contemporaines où la technologie 3D et les écrans tactiles rendent la visite très interactive. 

Toutes ces excursions sont facilement accessibles à pied, à vélo, en métro ou en tramway. 

http://www.onlylyon.com/

http://www.museedesconfluences.fr/

https://www.lyon-france.com/qui-sommes-nous/L-office-de-tourisme

https://www.fourviere.org/fr/vie-du-site/notre-dame-de-fourviere/la-basilique/

https://www.lyon.fr/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s