Des suggestions de lecture pour les fêtes

Pour qui aime la Corée, la lecture est une belle façon de découvrir ce pays. Je vous ai sélectionné quelques titres intéressants que vous pouvez trouver facilement chez votre libraire favori. 

Pour les friands de sagas et d’histoires d’amour ayant pour toile de fond, les paysages de la Corée du Sud. 

Filles de la mer de Mary Lynn Bracht, publié chez Robert Laffont 

Hana et Emi sont soeurs et appartiennent à la communauté Haenyeo située sur l’île de Jéju. L’histoire débute en 1943 en pleine Deuxième Guerre mondiale en Asie, sous l’occupation japonaise. Les soeurs vont être brutalement séparées, mais au fil du récit et des épreuves, et aussi par la force de leurs liens indéfectibles, la lumière et l’espoir reviennent dans leurs vies. Préparez vos mouchoirs ! Une très belle histoire pour découvrir le monde des plongeuses de Jéju.

crédit photo : Québec-corée

Hiver à Sokcho de Elisa Shua Dusapin chez Zoé éditions et Folio

Une jeune fille de 23 ans, coréenne par sa mère et française par un père qu’elle n’a pas connu, rêve de voyager et de découvrir l’Europe. Elle est employée dans un gîte à Sokcho et rencontre Kerrand, jeune bédéiste français en voyage en Corée. C’est l’hiver et il y a peu de touristes, alors elle lui propose de lui faire visiter la région et petit à petit, une amitié s’installe. L’écriture de ce récit est douce et délicate, mais en même temps on sent bien le poids de l’hiver et l’inaction de ces personnages qui vivent un peu reculés en bord de mer. On vit les rêves de cette jeune fille et on espère fortement qu’elle pourra réaliser ses rêves ! 

crédit photo : Québec-corée

Pour ceux qui se demandent à quoi ça ressemble de travailler pour une grande compagnie coréenne 

Ils sont fous ces Coréens ! de Éric Surdej publié chez Calmann-lévy

Éric Surdej a travaillé dix ans chez LG et il nous raconte comment il a vécu cela de l’intérieur. Ce n’est pas sa première expérience professionnelle asiatique, donc il connaît un peu la mentalité asiatique vis-à-vis du travail. Mais il découvre que cette aventure est plus singulière… Son histoire se dévore comme un suspense avec ses pauses et ses rebondissements, là où on les attend pas 😉 Cette lecture rappelle un peu l’expérience nippone d’Amélie Nothomb dans Stupeurs et tremblements.

crédit photo : Québec-corée

Pour les mordus de polars, de thrillers et de cinéma coréen 

Je recommande les polars de l’auteure coréenne, Jeong You-jeong, véritable phénomène littéraire en Corée du Sud. On la surnomme la «Stephen King coréen». Rien de moins ! 

Les nuits de sept ans publié chez Decrescenzo éditeurs

Paru en 2011en Corée, ce livre est un best-seller avec plus de 600 000 copies vendues. Une adaptation au cinéma est sortie en 2018 qui porte le même titre. 

Je n’ai pas encore eu le temps de le lire, mais le site Internet Vendredi-lecture en parle très bien : 

« Choi Hyeon-su souffre du syndrome de la « main étrangère », une affection neurologique qui provoque des mouvements incontrôlables de sa main gauche. Sa carrière de sportif de haut niveau brisée net, il surveille désormais un barrage fluvial. Ivre du matin au soir, il renverse cette nuit-là une enfant en rentrant chez lui. La fillette n’est pas morte, mais sa main « capricieuse » finit le travail : elle étrangle la petite fille. S’enfonçant chaque jour un peu plus dans l’alcool pour oublier ce drame et sa vie ratée, il va devoir pourtant faire face : son fils est recherché par le père de la fillette. Un être violent et pervers qui a soif de vengeance… Un duel entre deux hommes dans la veine des meilleurs thrillers, un genre qui a valu une renommée internationale au cinéma coréen. À travers un jeu d’ombres et de lumières, nous découvrons les personnalités tourmentées des deux pères : chacun tour à tour victime et bourreau. Sur un rythme haletant, JEONG You-jeong nous conduit jusqu’à l’explosion finale, au bout d’une nuit qui aura duré sept ans.»

Son plus récent, Généalogie du mal publié chez les Éditions Philippe Picquier 

Yujin, vingt-six ans, se réveille un matin dans l’odeur du sang.
Jusqu’à ce jour, c’était un fils modèle qui se pliait à toutes les règles d’une mère abusive et angoissée. Une mère qui gît en ce moment même au pied de l’escalier, la gorge atrocement ouverte d’une oreille à l’autre.
Que s’est-il passé la nuit dernière ? Seuls des lambeaux d’étranges images émergent de la conscience de Yujin, et le cri angoissé de sa mère. Mais appelait-elle à l’aide ? Ou implorait-elle ?
Pour trouver la clé qui déverrouille sa mémoire, il va devoir remonter seize ans plus tôt, lorsque tout s’est joué. Retrouver la scène initiale, impensable, insupportable. Seize années de secrets, de silence, d’une vie contrôlée dans ses moindres détails, jusqu’à ce que tout bascule.
Mais quand on a franchi la frontière interdite, il n’existe pas de retour possible.
Ce thriller dérangeant et obsédant, d’une exceptionnelle acuité psychologique, suit à un rythme haletant, électrique, la radicale transformation d’un jeune homme ordinaire en un dangereux prédateur.

crédit photo : Québec-corée

Pour les gastronomes amoureux de la cuisine coréenne, ces deux livres magnifiques, aux styles très différents : 

Cuisiner coréen de Caroline Hwang publié chez Marabout

C’est tellement rare de trouver des recettes coréennes en français. Dans ce livre, TOUT y est ! Toutes les étapes sont bien expliquées, certains plats sont illustrés avec des dessins (ici le kimchi) et chaque recette est accompagnée de photos qui vous feront saliver. C’est véritablement une bible, vous allez pouvoir épater la galerie et la cuisine coréenne n’aura plus aucuns secrets pour vous ! 

Cook Korean ! de Robin Ha publié chez Glénat 

Le concept est génial, c’est sous la forme de bandes dessinéese que 60 recettes des classiques de la cuisine coréenne vous sont proposées. C’est beau, ludique, clair et pratique, ça permet même d’initier les plus jeunes de manière amusante à la cuisine. Avec ce livre, c’est sûr que le party va pogner dans la cuisine 😉 

Une belle trouvaille pour vous accompagner dans vos moments de détente ou vos marathons de lecture :

J’ai reçu en cadeau cette belle morpho-mug à l’effigie de l’abricotier Mae-hwa en fleurs. Ce produit est un des gagnants du concours Design Kikkerland en Corée du Sud. Dès que vous mettez un liquide chaud dans la tasse, les fleurs de l’arbre apparaissent 😉 Une belle façon de penser à la douceur du printemps en plein hiver québécois 😉 

On la trouve chez Archambault et Renaud-Bray

Je vous souhaite un joyeux temps des fêtes 


Une réflexion sur “Des suggestions de lecture pour les fêtes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s