Accro aux dramas coréens ? Pas encore ? Cela ne saurait tarder ;-)

Les séries télé ou dramas, un incontournable de la culture populaire coréenne

Si vous aimez la télévision et que vous cherchez parfois de nouvelles séries étrangères, n’hésitez pas à découvrir les feuilletons coréens, vous serez agréablement surpris ! 😉

En raison de l’histoire politique du pays, la télévision coréenne a longtemps été sous le contrôle de l’État et ainsi fait l’objet de censure stricte. C’est à la fin des années 1980, tandis que la société est en pleine mutation, que la télévision opère des changements dans sa structure (de nouvelles chaînes apparaissent) et offre de nouveaux contenus intéressants. Dans un premier temps, ces séries télé s’exportent surtout en Chine, où la demande est forte, à Taïwan et au Vietnam, et le succès est au rendez-vous. Alors, dans les années 2000, c’est au tour du Japon et de l’Asie du Sud-Est de découvrir les dramas coréens.

Les séries télévisées coréennes font partie de ce qu’on appelle la Hallyu, ou plus communément « la vague coréenne », qui comprend des feuilletons, de la musique et des films. Cette industrie télévisuelle génère des revenus assez importants : 11 milliards de dollars en 2014, et les prévisions s’élèvent à 83 milliards de dollars en 2020. Et ces programmes télévisuels s’exportent de plus en plus : 1002 programmes en 2012 contre 445 en 2011. En Occident, cela fait une dizaine d’années que les jeunes ont découvert cet univers grâce à Internet et aux sites de streaming comme viki.com ou dramaver.com, qui proposent des sous-titres dans plusieurs langues dont le français et l’anglais.

Pourquoi un tel succès ?

Ces séries télé ont un format bien défini : la plupart du temps, elles ne durent pas longtemps, comportant entre 16 et 20 épisodes, et deux épisodes d’une heure sont diffusés chaque semaine. Il arrive souvent qu’il y ait un important revirement de situation à l’épisode 8, alors tenez jusque-là ! 😉

De plus, les chaînes de télévision qui les produisent les diffusent à une plage horaire de grande écoute, soit en début de soirée. Et les histoires sont très variées, il y en a donc pour tous les goûts et tous les styles. Les Coréens peuvent regarder des dramas tout au long de l’année, et dès qu’une série finit, une autre prend la relève la semaine suivante. Environ 150 séries télé seraient produites par année, un chiffre qui peut donner le tournis 😉

Pour information, n’oublions pas que la Corée du Sud est le pays le plus connecté au monde et que le wifi est accessible partout en tout temps et dans les lieux publics. Les Coréens ont un accès illimité à tous ces contenus et il n’est donc pas rare de les voir suivre leurs séries, même dans le métro ou l’autobus.

À mon avis, ces séries fonctionnent très bien auprès des jeunes à l’étranger, car elles proposent un savant mélange de valeurs propres à la société coréenne et de valeurs universelles, comme la famille, les relations sociales, le monde du travail et l’amour 😉 On ne se cachera pas que ces séries sont suivies par un large auditoire féminin. Pour renforcer le tout, les productions coréennes accordent aussi beaucoup d’importance à la trame sonore, et très souvent, ce sont des vedettes de la K-pop qui signent les chansons thèmes de ces feuilletons.

Cela fait quelques années que je regarde certaines de ces séries et je vous garantis qu’une fois qu’on embarque dans une histoire, c’est plutôt difficile d’arrêter 😉

Pour les débutants, quelques coups de cœur

J’ai choisi des séries avec des thématiques variées pour rendre compte de la diversité des histoires diffusées.

Goblin ou Dokkaebi도깨비 TvN

QuebecCoreeDrama12
source : chaîne de télévision TvN

J’ai déjà consacré un article à cette série qui nous touche de près puisqu’une partie de l’histoire se passe dans la ville de Québec. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien.

Diffusé entre novembre 2016 et janvier 2017, Goblin a connu un succès monstre qui a dépassé les frontières et qui a battu tous les records d’audience nationale lors de la diffusion du dernier épisode (22,1 %), en janvier 2017. Jusque-là, ce record était détenu par la série Réponds-moi 1988, diffusée en 2015, avec 21,6 %.

La plateforme web Dramafever, qui offre la possibilité de voir les séries coréennes à l’étranger, a eu près de 2,4 millions de visiteurs uniques pour cette série. Tout est plutôt réussi dans ce feuilleton : les acteurs, la qualité de l’image et une histoire qui mélange plusieurs styles (historique, magie, religion, etc.) et pour finir, une trame sonore qui a fait le tour du monde !

Professeur Kim, docteur romantique – 낭만닥터 김사부 SBS

QuebecCoreeDrama9

Diffusée entre novembre 2016 et janvier 2017, cette série rappelle certains feuilletons américains qui se passent dans les urgences d’un hôpital. Professeur Kim est un chirurgien exceptionnel qui exerce dans un grand hôpital de Séoul et qui secrètement plaque tout du jour au lendemain. On le retrouve alors dans un hôpital de campagne où sa priorité est de sauver des vies. Deux jeunes internes, qui l’ont connu à Séoul, le retrouvent là par accident et décident de suivre ses enseignements. Cette série soulève le problème du coût prohibitif de la santé que connaît une partie de la population coréenne et le favoritisme dont bénéficie l’élite. Tout repose sur le personnage entier et attachant du docteur Kim, qui se bat pour ses valeurs dans un système de santé corrompu. Le rôle est tenu par le comédien Han Suk Kyu, excellent et très populaire en Corée. Le feuilleton aborde aussi la question de la transmission du savoir entre les générations, la générosité et l’empathie, des valeurs universelles !

QuebecCoreeDrama17
Source : chaîne de télévision SBS

De plus, une chanson de Billy Joel, The Stranger, qui colle parfaitement à l’histoire de ce médecin y a été remise au goût du jour 😉

 

Do Bong Soon, une force de la nature – 힘쎈여자 도봉 JTBC

QuebecCoreeDrama7

Diffusée entre février et avril 2017, cette série nous fait découvrir un tout petit bout de femme, Do Bong Soon, qui possède des superpouvoirs qui se transmettent de mère en fille. Si elle veut conserver sa force, elle doit se servir de ses pouvoirs pour une bonne cause, sinon elle les perd. On suit cette superwoman coréenne sympathique et attachante dans ses aventures pour trouver un emploi, défendre les faibles, trouver l’amour et cacher à tous ses superpouvoirs. Ce feuilleton est un mélange des genres : le thriller avec un tueur en série qui kidnappe des jeunes filles du quartier et l’enquête policière qui y est associée ; en parallèle, l’humour et le fantastique avec les aventures drôlissimes de cette jeune fille avec une bande mafieuse qui terrorise la population locale.

QuebecCoreeDrama14.jpg
source : chaîne de télévision JTBC

Les interventions surnaturelles de ce bout de femme servent de défouloir contre toutes les injustices de la société. De plus, il faut souligner le travail incroyable du comédien Kim Won Hae, qui joue deux rôles très différents dans la série et qui nous fait rire aux larmes 😉 notamment parce qu’il interprète un gay très extraverti, ce qui est très rare à la télévision coréenne. Sans oublier bien sûr le triangle amoureux de cette histoire qui nous offre des scènes inoubliables 😉

QuebecCoreeDrama16
Source : Viki.com

Tunnel – OCN

QuebecCoreeDrama4

Le scénario et le jeu des comédiens de cette série diffusée entre mars et mai 2017 sont dignes d’un film à suspense. Dans les années 1980, l’inspecteur Park Kwang Ho, joué par le célèbre comédien Choi Jin Hyuk (qui revient sur les écrans après un an et demi d’absence pour cause de service militaire coréen, les fans sont donc au rendez-vous ;-))

QuebecCoreeDrama2
source : Chaîne de télévision OCN

essaie de résoudre une série de meurtres ciblant des jeunes femmes. L’inspecteur enquête alors sur le lieu du dernier crime et s’y fait attaquer par le meurtrier. En sortant du tunnel dans lequel il le poursuivait, il se rend compte qu’il a fait un saut de trente ans dans le futur. La société coréenne a beaucoup changé et les décalages entre les personnages font beaucoup sourire ! Mais le meurtrier court toujours et continue de faire des victimes.

QuebecCoreeDrama3
source : OCN

L’inspecteur s’associe alors avec une jeune équipe de policiers et une professeure en psychologie criminelle pour tâcher de retrouver le meurtrier et peut-être finir par rentrer chez lui en 1986. Le suspense est maintenu jusqu’à la fin, on va de rebondissements en rebondissements et on y croit jusqu’au bout. C’est excellent !

J’espère que cela vous aura donné le goût de découvrir l’univers des dramas, qui fait très souvent preuve d’une grande qualité télévisuelle et dont les références culturelles sont accessibles aux étrangers. Cette vague a envahi l’Amérique du Nord et l’Europe depuis déjà cinq ans 😉

Liens :

http://plantv.be/wp-content/uploads/2014/08/Cor%C3%A9e-du-Sud-Leader-asiatique-des-formats-TV.pdf

http://www.ina-expert.com/e-dossier-de-l-audiovisuel-asie-medias-et-soft-power/hallyu-la-vague-du-soft-power-coreen.html


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s